Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Indy des merveilles

Publié le par Podencostory

J’avais perdu mon petit fox, et malgré mon immense tristesse, je n’imaginais pas ma vie sans la partager avec un compagnon à 4 pattes. Axant mes recherches sur un rescue, j’ai eu un vrai coup de cœur pour une petite podenca en accueil en Espagne. Le contact pour son adoption a été formel : il leur faut de l’activité physique, beaucoup, souvent. 

Aïe, je travaille la semaine, je ne suis pas sportive. Mais habitant en maison sans jardin, mes chiens ont toujours eu au minimum leurs 3 sorties quotidiennes + balades en liberté le week-end, des rencontres avec leurs congénères, sans compter l’amour et l’attention qu’ils méritent.

Puis je me suis souvenue de ce couple avec leur husky : une chienne équilibrée grâce à une vie et un environnement équilibrés, mais sans neige ni traîneau. Alors j’ai insisté dans mes recherches et qui mieux qu’une personne vivant avec une meute de podencos pouvait mieux me renseigner sur leurs réels besoins et une compatibilité avec mon mode de vie ?

Et elle a clairement dit oui, avec une préférence pour un chien déjà en accueil. Passer du refuge en Espagne à une vie en ville avec des absences n’était pas insurmontable mais comportait certains risques, notamment de destructions.

 

Et heureusement il y a des gens formidables impliqués dans cette misère animale, et qui acceptent cette mission gratifiante mais aussi douloureuse de « préparer » ces petits malheureux à démarrer une nouvelle vie sous le signe de la confiance et de la bienveillance.

Je savais aussi qu’adopter un chien en accueil c’était également libérer la place pour un plus malheureux en refuge.

Et c’est en passant de blog en blog que mon regard s'est posé sur Indy (à l'époque Didi, Deejay).

 

 

 

Indy des merveilles
Indy des merveilles

Indy était en perrerra lorsqu’il a été pris en charge par une association française. Son âge a été estimé à 1 an. Puis il est resté 3 ans en pension en Espagne et plus d’un an dans 2 familles d’accueil en France.

À un peu plus de 5 ans, Indy peut enfin poser ses valises pour la vie, il était temps !

 

Indy est un ange, oui un ange tombé du ciel. Marieke le savait bien lorsqu'elle a photographié son petit protégé en accueil chez elle avec une auréole en plumes posée sur sa tête...

 

 

 

 

 

 

Indy des merveilles

Indy, c'est la douceur, la délicatesse incarnée. Il est très gracieux, dans ses mouvements, dans ses intentions. Il ne veut pas s'imposer, déranger. S'il a une demande à exprimer, il le fera doucement. Une réponse positive le mettra en joie, dans le cas contraire il passera sans problème à autre chose.

Indy des merveilles

En ville, il ne tire pas sur la laisse, n'aboie pas, reste tranquille. Et en liberté, il chassouille, cherche les lézards ou les mulots, renifle partout et tout le temps. Mais il ne s'éloigne pas trop, a un bon rappel. Et surtout j'ai totalement confiance en lui, il ne va embêter aucun humain ni aucun chien mais ne refusera pas la caresse qu'on lui propose ou une partie de course-poursuite.

Indy des merveilles

A la maison il est très calme, n’aboie que si nécessaire. Il est très câlin et sait user de son charme pour que l’on s’occupe de lui. Mais il en faut peu pour que je fonde... dès qu'il me regarde avec ses yeux revolver, je ne peux m'empêcher de m'approcher pour le papouiller. Alors il me montre son ventre et savoure mes caresses en fermant doucement les yeux.

Indy des merveilles

Au fil des semaines, on apprend à se connaître, une complicité s'installe et il est encore plus merveilleux.

On me dit souvent qu'il a de la chance d'être tombé sur moi, mais qui est le plus chanceux, le plus heureux, je me le demande…

Indy des merveilles

Voir les commentaires

Le podenco maneto

Publié le par Podencostory

Le podenco maneto

Le podenco maneto andalou est un podenco venant d'Andalousie, il serait né dans les provinces de Cadix et de Malaga.
C'est une race non reconnue par la FCI, mais une race indigène reconnue par la Real Sociedad Canina de Espana, mais tardivement puisqu'en 2004!
Difficile de savoir son âge, mais des peintures du 19e le représentent.
Il est exploité en Espagne pour la chasse aux oiseaux et aux lapins. Spécialistes des fourrés, des canyons, et des zones montagneuses, il est aussi à l'aise sur terre que dans l'eau!
Il est dit que le podenco maneto à la différence de l'andalou chasse plus à proximité et plus en lien avec son chasseur... Encore faut-il qu'il puisse s'en approcher sans se prendre un coup de pied! :(
En meute, c'est celui qui traque dans les endroits confinés ou difficiles d'accès, et qui aboie quand il voit la proie, laissant ensuite la place aux podencos andalous.
Il est utilisé surtout pour la chasse à la caille, à la perdrix et aux canards.
Sa morphologie est liée à une achondroplasie (nanisme).

Les chasseurs ont reproduit des chiens avec cette maladie de l'os. Beaucoup croient que le podenco est issu de croisements avec des chiens type teckel, mais non. Les chasseurs ont exploité un problème génétique pour créer cette race. On reproduisait les sujets atteints de nanisme. 
Les manetos font environ 35 cm au garrot,pour un poids de 10 à 15 kgs.... Certaines légendes racontent qu'on aurait vu en France des manetos un peu plus gros... pas vu pas pris... ;)
Les couleurs sont celles du podenco, marron, blanc.
 

 

Le podenco maneto

Ce sont des chiens robustes, la majorité n'a pas une ossature fine d'andalou, ils sont plus costauds. Certains manetos peuvent néanmoins être très fins, en fonction de l'élevage d'où ils viennent.
Aussi maltraités et exploités que les autres podencos en Espagne, ils font de merveilleux chiens de famille.
Voilà, on vous épargne le paragraphe sur le caractère du maneto, car comme vous le savez sur ce blog, nous savons que chaque chien est unique, différent et avec son caractère! ;)
Je peux juste vous dire qu'ils sont loyaux, sociables, dotés d'un grande capacité d'adaptation, et aussi doux et tendres comme des  en bref géniaux comme tous les podencos!

 
Le podenco maneto

Voir les commentaires

Mon podenco Lupi

Publié le par Podencostory

Mon podenco Lupi

Il a été abandonné bébé, presque mort de faim, et trouvé dans la rue en Espagne puis pris en charge par une association.

Mon podenco Lupi

Il a ensuite été adopté par une jeune fille en Suisse mais après son arrivée, elle a réalisé qu' il allait devenir grand et qu' elle n'y arrivait pas.

Il a été laissé seul dans 1 chambre plus de 8h par jour avec tout ce qui suit pour un chiot.

Il n'avait pas de sortie, juste celle du matin et du soir donc = dégât car c'était un bébé

L'association Coeur de chien le lui a repris, et comme j'étais de la région et que j'avais déjà adopté une x bodoguero-podenco, ils m'ont demandé et j'ai craqué!

CE SONT DES AMOURS!

Arrivé d'Espagne encore jeune et plein de vivacité j'ai découvert un chien plein de respect et qui adore les câlins.

Il est drôle,sensible, espiègle, et rouspéteur quand on se permet de le pousser quand il monopolise le canapé!  

Mon podenco Lupi

Bref JE L'ADORE, il est comme un bébé.

Merci à l'asso d'avoir fait que je le croise, il m'a adopté, et ça c'est mon cadeau!

Mon podenco Lupi

J'ai déjà eu plusieurs chiens mais adopter c'est différent.

Je le conseille a tous.. ils sont tellement reconnaissants.

 

Mon podenco Lupi

Voilà je ne connaissais pas cette race. Franchement ils sont trop trop trop câlins et savent s'adapter et je suis en appart.

A part une paire de chaussures,aucun dégât ni aboiement.

ADOPTEZ, ADOPTEZ,  ADOPTEZ,  sauvez les!

Voir les commentaires

Xena, ma podcolle

Publié le par Podencostory

Xéna, 3 mois 1/2 croisée podenca, est entrée dans ma vie fin mai 2017.
 

Xena, ma podcolle
Xena, ma podcolle

Elle a été abandonnée au bord de l’autoroute en Espagne , ainsi que ses frères et sœurs, dans un drap noué de telle sorte qu’ils n’avaient aucune chance de survivre.
Xéna s’est tout de suite très bien adaptée et a noué un lien très fort avec la chienne de la famille âgée de 14 mois et issue d’un sauvetage en Guadeloupe.

 

Xena, ma podcolle

Xéna est une chienne très calme, avec des moments de jeux courts mais intenses. C’est une adorable glue, elle est très proche de moi.






 

Xena, ma podcolle

Elle adore dormir couverte, ronger des os, jouer dans le jardin et se promener dans la maison avec son couic-couic.


 

Xena, ma podcolle
Xena, ma podcolle

Son pêché mignon, c’est la nourriture et son gros défaut c’est de mettre les pattes sur la table quand on est invités (elle ne le fait pas à la maison).
Xéna est très à l’aise partout et super sage en voiture


J’encourage les gens à tenter cette merveilleuse aventure qu’est l’adoption d’un pod.
J’aime Xéna, ma podcolle

Xena, ma podcolle

Voir les commentaires

Le Tsunami Dino

Publié le par Podencostory

Le Tsunami Dino

Le tsunami Dino est arrivé dans ma vie quand il n’avait que 7 mois.

De son passé je ne connais rien à part son abandon. Il a été balancé au dessus de 2m50 comme un vulgaire déchet, alors qu’il n’avait qu’un mois, avec son frère et sa sœur...

Je suis allée le chercher à son arrivée en France, après son long périple du sud de l’Espagne. Ils l’ont sorti de la cage du camion et l’ont mis directement dans mes bras. Coup de foudre immédiat. Drôle de sensation que doivent connaître les personnes qui sont passées par là. C’est comme une évidence alors que nous sommes deux inconnus. Il est devenu à cet instant mon protégé et moi son point de repère. On était déjà une famille.

 

 

Le Tsunami Dino

Ca a été très, très compliqué au début. Il souffrait du syndrome de privation sensorielle, il ne connaissait rien, il était terrorisé de tout et de tout le monde. Les revêtements de sol, les feuilles, les lumières, les humains, tout. Il tremblait, se faisait dessus, … c’était terrible. 

Il a d’abord fallu qu’il apprenne à me faire confiance, puis qu’il apprenne à descendre dans la rue, puis qu’on commence les mini balades, puis lui faire découvrir petit à petit l’environnement, les bruits, les gens, les chiens, chaque objet de la vie de tous les jours…. Et les jouets ! Et oui ça fait peur un pouette-pouette !

J’avoue avoir été inquiète au départ, ça me faisait tellement mal de le voir si angoissé. Mais j’ai appris à prendre sur moi et à lui montrer qu’il ne pourrait rien lui arriver parce que j’étais là.

 

 

Le Tsunami Dino

On a appris l’un de l’autre, on s’observe beaucoup, on se comprend, on sait se décrypter, on se complète.

Dino va avoir 3 ans le mois prochain. Quand je le regarde aujourd’hui je vois tout ce qu’il a traversé, tous les progrès incroyables qu’il a fait, c’est dingue !!

Quand on dit que la patience et l’amour font tout, ce n’est pas un délire d’adoptant, c’est la vérité ! C’est une recette miracle

Dino est tellement différent aujourd’hui ! Il s’est ouvert et il est tellement fabuleux.

Qui aurait pu croire qu’un chien non sevré, non sociabilisé, privé de tout, méprisé, maltraité, puisse autant s’épanouir.

 

Le Tsunami Dino

Il reste craintif avec les enfants, et certaines personnes mais aujourd’hui il est heureux et confiant.

Il est curieux de tout, il fait le pitre, on joue comme des petits fous à faire la bagarre, il dort les 4 pattes en l’air, il adore faire la toupie devant ses copains chiens pour qu’ils lui courent après, et c’est un vrai pot de glue !

Il aime autant courir comme un fou-dingue avec ses copains, que de faire l’étoile de mer sur le canapé à coté de moi

 

Le Tsunami Dino

C’est aussi un charmeur de première qui sait mener qui il veut à la baguette à coup de « clignage de n’yeux intensifs » et de lancé de patte en avant !

Il est aussi ultra sensible, il sait tout et comprend tout.

Pour la petite anecdote, ma mère était à la maison toute sa période de chimio et Dino savait quand elle avait mal, il se mettait à coté d’elle et tapotait à plusieurs endroits de son corps avec son museau…. Une fois qu’il avait fini son inspection des douleurs il plaçait son corps de façon à couvrir les parties en question, même si c’était très inconfortable pour lui. La première fois qu’on l’a vu faire ca autant vous dire qu’on a fondu en larmes toutes les deux..

Dino est tout pour moi, mon binome, mon ami, ma famille. On est très fusionnel !

 

Le Tsunami Dino

Je ne connaissais pas les podencos avant de croiser ma crevette, mais ce sont vraiment des chiens merveilleux, doux et tellement intelligents. Bien sûr tous les chiens sont différents, mais je crois qu’ils ont tout de même la particularité d’être d’une ultra sensibilité.  

Ah oui au fait, je fais partie des mauvais adoptants ! Oui je vis en appart ! Oui je lache mon loustique en balade ! Bouuuhhh 

 

Futurs adoptants : n’hésitez plus ! Un pod un jour, un pod toujours ! ce n’est pas une légende 

Voir les commentaires

Jackin son histoire en quelques mots!

Publié le par Podencostory

Bonjour, voici l'histoire de Jackin.

Jackin son histoire en quelques mots!

Nous l'avons adopté en mai 2014, il avait 6 mois, il avait été trouvé par des gitans avec ses 2 sœurs et 2 bébés galgos, il était alors âgé de 2 mois, il a survécu à la parvovirose .

Notre premier chien, un podenco!

Jackin son histoire en quelques mots!

Il est très énergique, il a maintenant 4 ans enfin bientôt! Il s'est un peu calmé, car avant il sautait partout, courait partout même sur le canapé.


 

Jackin son histoire en quelques mots!
Jackin son histoire en quelques mots!

Il a peur des gens bien que nous l'ayons sociabilisé dès son plus jeune age, ça n'a pas changé.

Il adore mes parents et les chiens, tous les chiens sans exception!


 

Jackin son histoire en quelques mots!

Il n'a jamais rien détruit, petit il adorait vider la mousse de ses jouets !

Il a été propre très vite, beaucoup d'idées reçues sur les mâles qui auraient tendance à lever la patte sur tout mais pas lui .

C'est un vrai pot de colle, sur le canapé il adore nous coller et se met en position "je veux un massage".


 

Jackin son histoire en quelques mots!

Il a 4 copains chats( qui ne sortent pas) et tout se passe a merveille , même si parfois il ne comprend pas qu'un chat ne joue pas de la même façon qu'un chien!

Jackin son histoire en quelques mots!
Jackin son histoire en quelques mots!

Par contre les chats de dehors, il ne les supporte pas .

Il est très intelligent  nous avons réussi à lui apprendre le assis et donne la patte en quelques mois, par contre si monsieur ne veut pas monsieur ne fait pas... Il aboie dès qu'il entend un bruit qu'il ne connait pas.

Notre pod on l'adore et on sait déjà que notre prochain chien sera un pod, un vrai coup de cœur pour ces chiens méconnus!

Voir les commentaires