Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tobi-les-grandes-oreilles

Publié le par Podencostory

Tobi-les-grandes-oreilles

Il y a encore 2 ans, on étaient surs de ne jamais adopter de lévrier et pourtant… Il y a quelques années, une amie a adopté un galgo, et puis 2, et puis 3, et puis… Bref ! Les amoureux des lévriers comprendront LOL Lorsque notre amie a adopté son tout premier galgo, nous avons découvert le triste sort des lévriers en Espagne mais aussi ailleurs dans le monde. Nous en avions déjà entendu parler bien sûr mais sans plus. Nous avons alors commencé à suivre les pages sur Facebook de différentes associations qui œuvrent pour sauver les lévriers en Espagne. Voilà qu'un jour une dame anglaise met une publication sur FaceBook : appel à l'aide pour 2 podencos qui sont en pension payante. Un joli blanc et roux de 4 ans et un roux maigrelet de… 9 ans. Il s'agit de trouver de l'argent pour pouvoir continuer à payer leur pension. Emue par leur sort et surtout par le pauvre vieux de 9 ans, j'en parle à mon mari "ça te dérange que j'envoie un peu d'argent pour aider ?". Je sais bien qu'il ne dira pas non mais je lui en parle pour le principe. Il me dit que le mois prochain, ils seront encore en difficulté pour payer sa pension, et me lance tout de go :  "et si on adoptait le vieux ?!".  Surprise, je lui rappelle qui suite au sauvetage du lapin nain jeté au parc l'année dernière (et qui a mis au monde 5 jolis petits frippons 1 semaine après son arrivée chez nous), nous nous retrouvons avec pas moins de 6 lapins nains dans le jardinet qui ne fait que 6m sur 6m et que le podenco… c'est un chien de chasse !! Qu'on a aussi Agathe, le yorkshire caractériel et Momo le shi tsu autiste. Ils sont vieux tous les deux… si ça se passait mal avec le podenco ? On farfouille sur internet pour en savoir plus sur le podenco : effectivement, c'est un chien de chasse… et même un sacré bon chien de chasse mais tout les témoignages le disent gentil. Ca s'annonce compliqué quand même à cause de nos lapinous… On ne se décourage pas, on triture nos méninges et on trouve des solutions. On explique à l'association que le podenco n'ira jamais au jardin et qu'il faut considérer que nous sommes en appartement. L'affaire est conclue : on peut l'adopter ! Peu après, on apprend qu'il est positif à la leishmaniose. Pas grave, on assumera, on ne peut pas laisser ce pauvre vieux là-bas en Espagne. Re-contact de l'association peu après : il a aussi la dirofilariose… Pas de bol, il cumule ce pauvre vieux. On ne recule pas pour autant, on a envie qu'il puisse finir sa vie au chaud et avec de l'amour. Tant pis s'il ne vit pas longtemps. Finalement au bout de 2 longs mois et tout un tas de péripéties, Tobi arrive à la maison. Le 1er avril. Un joli poisson d'avril LOL Tobi a un peu repris du poil de la bête par rapport aux photos mais il est n'est pas en top forme. Par une chance incroyable, après un bilan sanguin fait dès son arrivée en Belgique, nous apprenons qu'il n'y a plus de dirofilariose ni leishmaniose (à surveiller quand même chaque année avec une prise de sang – la dernière était encore très bonne). Près de 2 ans plus tard, je peux dire que Tobi c'est un vrai bonheur ! Il s'est incroyablement vite adapté à sa nouvelle vie chez nous, surtout que nous habitons en pleine ville. A notre grande surprise, il a été propre quasiment tout de suite. Il était absolument adorable avec notre d'Agathe et notre petit Momo pas très malin (décédés tous les 2 depuis – ils étaient vieux) et s'est fait plein de copains-chiens au parc tellement il est gentil. Pas peureux, il a tout de suite été très amical avec nous et tous nos visiteurs. Maintenant qu'il s'est bien habitué à nous et qu'il a repris du poids, il change chaque jour : il demande des caresses, de la nourriture aussi LOL, joue avec nous (vive les coups de boule, il n'est pas très délicat!), grignote consciencieusement ses peluches, pousse des grognements de satisfaction, ose aller partout dans la maison et m'accompagne même dans le jardinet chaque jour pour nourrir les lapinous (sous haute surveillance et après avoir enfermé les gredins dans leur terrier bien sûr !). Tobi maîtrise très bien le Yoga : c'est le roi de l'étirement hihihi. Nous découvrons chaque jour le podenco. Une très jolie race de chien, avec des manières bien particulières mais un caractère extrêmement doux. Pas belliqueux pour un sous, même ne situation de stress. Évidemment, nous n'avons pas encore eu le plaisir de le voir courir car nous n'avons pas encore trouvé de terrain assez bien clôturé pour le lâcher (et il ne connait toujours pas son nom) mais nous ne désespérons pas. Au final,  je crois qu'il se contente quand même assez bien d'être en longe du moment qu'il a un doux panier, à manger et de l'affection de notre part JOn se félicite chaque jour de ne pas avoir reculé devant les difficultés et d'avoir adopté notre Tobi-les-grandes-oreilles.

Commenter cet article

PETIT 24/02/2019 09:59

Bravo. Vous êtes de supers adoptants. J'ai aussi adopté un podenco et oui comme vous surprise de la facilité qu'ils ont de s'adapter.

kimcat 27/10/2018 18:10

Beau tobi
Bisous