Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon pod Flecky, c'est mon ange-gardien !

Publié le par Podencostory

Novembre 2016 : les médecins me diagnostiquent un cancer rare et plutôt agressif. Après la deuxième récidive, alors que mon corps est à bout et mon esprit au bord de la dépression, il me vient une pensée fulgurante : "Il me faut adopter un chien, un chien adulte, un chien qui a souffert, un alter-ego canin..."

Sensibilisée par le sort des chiens de chasse espagnols, mon choix se porte sur un galgo jusqu'au jour où, par hasard, je tombe sur le blog "podencostory.com". Et là, révélation, je tombe littéralement amoureuse des podencos, de tous les podencos , de leurs yeux de miel, leur truffe rosée, leurs grandes oreilles triangulaires, leurs pattes aux longs doigts... Je contacte une petite association belge de sauvetage des lévriers espagnols pas trop loin de chez moi, qui s'occupe de recueillir des galgos perdus, blessés, squelettiques, rebut de la chasse andalouse.

"M'ouais, les pods, c'est pas vraiment leur truc mais soit ..."

Voici ... Flecky !!!

Mon pod Flecky, c'est mon ange-gardien !

Coup de foudre pour ce grand podenco andalou qui moisissait depuis plus de 2 ans dans un petit refuge perdu dans la province d'Almeria ; de lui, je ne vois qu'une photo, une moitié de pod derrière des barreaux, un museau souriant et de grandes oreilles.

C'est LUI ..

Mon pod Flecky, c'est mon ange-gardien !

Son histoire, je ne la connais pas. Son adoption est rapide, pas d'enquête, on me fait confiance, on me le rapporte d'Espagne et une semaine après la fin de ma radiothérapie, le voici dans mon jardin ... Je suis exténuée, il est terrorisé. C'est mon premier chien, j'y vais à l'instinct. Et c'est tellement dur qu'après une première semaine de co-habitation, je pense le rendre à l'association...

C'est une sensation étrange de se voir confrontée à un animal "sauvage", rien à voir avec un animal domestique. A le voir trembler de tous ses membres dans un coin de la buanderie, je comprends ce qu'a dû être sa vie avant qu'on ne me le catapulte du refuge à chez moi, sans intermédiaire aucun : la peur, la faim, le froid, la chaleur, les coups et l'Homme cet ennemi, cet exploiteur. Mais en parallèle, je comprends vite que malgré tout, le podenco est un être doux est confiant, apte à l'amour.

Mon pod Flecky, c'est mon ange-gardien !

Alors je m'attèle à un long travail de reconditionnement, lui faire comprendre qu'il a trouvé sa famille et que plus j'apprends à le connaitre, plus je l'aime ...

Je vous passe les détails des premiers temps, comment transformer un pod traumatisé en un pod heureux et confiant. Curieusement, si on y travaille à plein temps, cela va vite. Et inutile de vous dire qu'à force de pousser un Flecky à aller mieux, vous contribuez également à votre propre bien-être ...

Aujourd'hui, je suis en rémission et Flecky s'avère être un podenco bien dans ses patounes. C'est mon meilleurs ami ; il est réservé, têtu comme une mule, charmeur et adore se sentir inclus dans sa nouvelle famille. Bien sûr, il a toujours des frayeurs irraisonnées, un amour immodéré pour les poubelles et un très fort instinct de chasse mais c'est ... Flecky !!!

 

Mon pod Flecky, c'est mon ange-gardien !

Flecky est d'une élégance rare, comme tous les lévriers. Parfois, il disparait dans les broussailles, je ne le vois plus pendant 30 mn, une heure, voire 2 heures. Je le rappelle, il revient quand il veut mais quand je le vois revenir vers moi au galop, la langue pendante et les yeux brillants, fou de joie, alors mon bonheur est indiscible...

Commenter cet article

bertrand 03/04/2018 16:55

j'ai également une galga barbuda, elle est têtue, adore les poubelles, a très peur de la voiture, est craintive, par contre elle est d'une fidélité incroyable. Pleine de calins, douce, un vrai clown, qui sait charmer pour obtenir ce qu'elle veut. Mais quel animal touchant, intelligent, très beau et fier !

Céline 03/04/2018 13:08

Magnifique témoignage de deux êtres qui se sauvent l'un l'autre ... Merci infiniment !