Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lisa, ma Lisa

Publié le par Podencostory

Lisa, ma Lisa

Bonjour je viens ici vous parler de Lisa, adoptée après le décès de mon fidèle cocker.
Petite chienne sortie de la rue avec ses soeurs et sa maman par une association.
Je ne connaissais pas cette race et c'est bien dommage car que des qualités pour ce chien dit "primitif"!! Je me suis bien renseignée pour savoir si je pouvais lui apporter tout ce dont elle a besoin.
Lisa à été rapatriée en France et placée en famille d'accueil. Lorsque je l'ai rencontré elle était un peu froussarde mais équilibrée, bien dans ses pattes, elle avait 5 mois. Aujourd'hui Lisa va sur ses 11 mois.

Lisa, ma Lisa

Arrivée à la maison, elle a rapidement trouvé sa place, l'apprentissage de la propreté a été simple car Lisa aime apprendre et être stimulée par le jeu.
Elle volait ses propres croquettes dans sa gamelle se cachait pour les manger une par une. bref elle avait peur et ne prenait pas de poids.

Aujourd'hui elle se nourrit normalement.

Elle avait peur de mon conjoint n'osait pas vraiment l'approcher maintenant que d'amour pour son maître.

Ce sont des chiens qui s'adapte rapidement une fois en confiance, du moins pour Lisa.
Elle est joyeuse, douce, un regard rempli d'amour pour nous, plus méfiante envers les inconnus, mais elle est aussi espiègle un vrai petit clown qui nous fait bien rire. Elle aime la compagnie de mes enfants (3 et 7 ans) ils sont inséparables et vive les courses au jardin, que du bonheur.

Lisa, ma Lisa

Lisa a du rappel du moins dans son domaine car une fois passé le portail la curiosité reprend le dessus cela viendra avec beaucoup de temps.
Ce qu'elle préfère : se coller de temps à autre à ma jambe, quoi que je fasse ses yeux bienveillants me suivent, voler les peluches des enfants ( elle ne les détruit pas), et se chauffer devant la cheminée :-)) et les câlins bien sûr!

Lisa, ma Lisa

Elle n'est pas aboyeuse.
Bref tant de qualité... donc je vais m'arrêter la et poursuivre mon bonheur avec ma Lisa.


Vive les Podencos.

Chris

Commenter cet article