Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Hanna, petite podenca d'Espagne

Publié le par Podencostory

A Hanna, ma petite muppet, ma petite paupiette

A Hanna, petite podenca d'Espagne

Demain, petite hanna tu t'en vas vers une nouvelle vie............

Hanna petite misère d’Espagne, la plus misérable petite chose que j'ai recueillie... Comment vous dire?

Hanna arrivée il y a 4 mois, une boule de poil puante, soumise, non même pas soumise, en faite résignée!

Résignée à subir des coups, des privations...

Une petite chose qui avait été tellement malmenée, maltraitée, que chaque geste bienveillant était une surprise pour elle.

Elle m'a émue comme aucun chien ne l'avait fait jusque là; émue car elle qui n'osait rien, ne connaissait rien, ne s'autorisait rien, a commencer à vivre un peu, ici.

Alors c'est pas grand chose, des petits détails mais des petits détails tellement extraordinaires, quand vous voyez au bout de 4 mois, Hanna passer avec une de vos chaussettes dans le jardin, presque fièrement, une chaussette qu'elle a volé à la buanderie au garage!

Et que vous la regardez et du coup elle lâche cette chaussette et s'en éloigne au plus vite.... Et là vous réalisez à la fois le chemin parcouru et ce qu'elle a pu vivre pour ne pas s'autoriser à voler une chaussette depuis 4 mois!

A ne pas s'autoriser à jouer avec une balle, à manger sa gamelle, à venir vers vous;

A Hanna, petite podenca d'Espagne

Hanna que vous devez aller chercher dans le jardin pour lui signifier " rentre, viens au chaud", elle qui se suffirait d'un trou de terre!

Hana qui ne passe jamais à moins d'1 mètre de vous, qui se retourne tout le temps quand vous la baladez, qui ne vous quitte pas des yeux pour anticiper les coups, qui panique, se tétanise à chaque bruits nouveaux,

Hanna qui a chaque geste baisse la tête prête à subir encore et encore...

Hanna tu es un véritable sauvetage, je suis tellement fière de ce que tu as réussi à dépasser.

J'ai vu tout au long de ces 4 mois à quelque point tu t'es fais violence pour me faire un confiance, c'est un cadeau inestimable.

Et il y 4 jours et pour la première fois, tu es venue vers moi, j'étais sur le canapé et tu as mis tes petites pattes sur moi, comme si tu voulais monter....Je t'ai laissé faire et tu es montée sur mes genoux...Et tu es restée là à te faire papouiller, mais doucement car même les caresses tu en as peur.

Je sais que je dois te laisser partir, mais j'ai peur qu'on te perde, que tu te sauves...Je fais comme toi je prends sur moi, je me fais violence car être famille d'accueil c'est laisser partir le chien, te laisser partir, mais je serai toujours là à veiller sur toi, d'un peu plus loin seulement, à être digne de ta confiance ma petite Hanna..

Je te souhaite une vie extraordinaire car tu es chien extraordinaire, ma petite muppet, ma petite hanna....te regarder vivre m'a fait rire, m'a fait sourire, m'a fait pleurer...tu as une place toute à toi dans mon coeur et dans ma vie, si jamais ça ne va pas...

Mais je sais que ça ira, tu vas utiliser toutes tes expériences, tout ce que tu as appris, pour t'adapter encore plus vite, et t'épanouir sur les plages du Finistère avec ta famille définitive!

Tu me raconteras la suite...

A bientôt Hanna...

A Hanna, petite podenca d'Espagne

Commenter cet article